Combien de temps vous faut-il pour apprendre l’anglais ?

Avant de vous poser la question du temps que l’apprentissage de l’anglais va vous demander, il est indispensable d’évaluer vous-même, honnêtement, votre niveau.

Quel est votre niveau de départ ?

Je vais reprendre le classement officiel du CECR (cadre européen commun de référence pour les langues), et y ajouter quelques éléments !

Niveau 0 : celui-ci, je l’ai inventé ! Vous partez de zéro, aucun souvenir de vos cours d’anglais du collège, vous ne pouvez pas sortir une toute petite phrase correcte. Vous êtes un vrai débutant(vous avez peut-être fait allemand en 1ère langue ?).

Niveau A1 : c’est le niveau d’un élève de CM2/6ème, vous savez dire « Hi, how are you ? », et vous connaissez quelques chansons en yaourt, ça s’arrête là. Vous faites partie des faux débutants, c’est-à-dire que vous avez déjà de vagues notions d’anglais bien enfouies au fond de votre cerveau.

Niveau A2 : votre niveau est celui d’un collégien de 5ème / 4ème, vous pouvez faire de petites phrases, et vous comprenez quelques échanges bien articulés. Vous avez un niveau dit « élémentaire ». Mais vous restez dans les débutants quand même, ne rêvez pas !

Ensuite, on dépasse le niveau des débutants, mais on n’est pas encore dans les confirmés non plus !

Niveau B1 : votre niveau est celui d’un lycéen de 3ème / 2nde, on parle des filières générales, ça ne compte pas si vous avez passé un bac professionnel. C’est un niveau « pré-intermédiaire », vous pouvez lire un petit dialogue et le comprendre, répondre à des questions, voire même écrire un court texte.

Niveau B2 : votre niveau est celui d’un lycéen en Première / Terminale, vous aviez des notes correctes jusqu’au bac et vous avez continué à pratiquer un peu. C’est un niveau « intermédiaire », le premier que vous pouvez annoncer sur un CV.

Attention, là on passe aux choses sérieuses !

Niveau C1 : autonomie complète en anglais.

Niveau C2 : maitrise parfaite de la langue.

Quel est votre objectif ?

Comme je vous en ai déjà parlé dans d’autres articles, l’objectif que vous vous fixez est essentiel dans la progression de votre apprentissage.

Vous avez 2 questions essentielles à vous poser :

  • Pourquoi voulez-vous apprendre l’anglais ?

Est-ce que vous cherchez un emploi et pour cela vous avez besoin d’un niveau d’anglais minimum ? Vous voulez aider vos enfants, collégiens ou lycéens à faire leurs devoirs ? Vous voulez voyager, à Londres ou New York et pouvoir assurer un minimum, voire passer pour un autochtone ?

On peut apprendre pour le plaisir d’apprendre, ça arrive, mais il faut tout de même se fixer un objectif pour rester motivé et tenir le cap. Un apprentissage, c’est long, ça demande du travail, des efforts et du temps. Donc cette histoire d’objectif est essentielle.

  • Quel niveau voulez-vous atteindre ?

Si vous voulez juste pouvoir assurer pour votre prochain week-end à Londres, ou si vous voulez devenir parfaitement bilingue pour votre travail, vous n’allez pas viser les mêmes objectifs.

Regardez la liste des niveaux ci-dessus, et réfléchissez bien à quel niveau vous voulez atteindre.

Votre investissement dans le temps

Une autre question essentielle dans cette question de temporalité, c’est le temps que vous êtes prêt à investir dans cet apprentissage.

Combien de temps par semaine pouvez-vous libérer pour vous consacrer à l’anglais ? Qu’est-ce que vous allez devoir mettre de côté pendant un certain temps pour vous consacrer à l’anglais ?

Vous allez forcément devoir renoncer à quelque chose dans votre emploi du temps, et ça ne doit pas être pris sur votre temps de sommeil !

Vous allez arrêter de regarder la télé tous les soirs (ce n’est pas une mauvaise idée), vous allez rentrer un peu plus tôt du travail, vous allez sacrifier votre pause déjeuner ?

Essayer d’estimer quel temps vous allez pouvoir vous dégager par jour et par semaine. Dans l’idéal, c’est au moins 1 heure par jour, et 6 jours sur 7 !

La régularité de votre travail

Si vous décidez de travailler 1 heure par jour, ça doit être tous les jours. Accordez-vous peut-être une pause par semaine, mais pas plus ! Vous devez travailler tous les jours, et inclure un temps de révision hebdomadaire.

Et vous allez devoir tenir ce rythme sur la distance, parce que ne rêvez pas, tout ça ne va vous prendre 2 ou 3 semaines.

Vous allez devoir être régulier et motivé pendant plusieurs mois !

Prenons l’exemple de votre scolarité

Vous avez fait en moyenne 4 heures d’anglais par semaine au collège. Soit 4 heures x 32 semaines x 4 ans. Ça fait 576 heures juste pour le collège. Et au moins 300 heures au lycée, si vous n’avez pas pris d’option anglais renforcé.

Ça vous fait donc un total de presque 900 heures passées en cours d’anglais ! Et vous étiez bilingue au bout de ces 900 heures ? Non !

Pourquoi ? Parce que vous n’étiez pas motivé, vous n’aviez pas d’objectif personnel, la pédagogie utilisée était douteuse, vous n’avez pas travaillé régulièrement, …

Donc la notion de temps est très relative dans les apprentissages !

Les vendeurs de rêve

Oui, vous allez trouver plein de méthodes en cherchant sur Google qui vous promettent d’apprendre l’anglais, en 3 semaines, en 2 mois, en 2 jours !!!

Sur Amazon, vous allez trouver des livres, du genre « l’anglais en 5 minutes par jour », ou même « 10 minutes d’anglais ».

Espoir ? Non, déception !

Cça ne fonctionnera jamais ! En gros, on vous promet d’avancer, sans faire d’efforts, et sans y passer trop de temps …

Et bien c’est impossible ! Ne soyez pas déçu, je vous fais économiser des sommes astronomiques pour votre bien !

Avant de choisir une méthode, assurez-vous bien qu’elle ne vous vend pas du rêve, mais de la réalité.

Comment compter le temps ?

Maintenant, il s’agit d’estimer le temps qu’il vous faut pour apprendre l’anglais. Je ne vais pas vous parler de semaines ou de mois, puisque ça dépend de votre organisation personnelle.

Je vais vous parler d’heures, que vous répartissez ensuite selon votre emploi du temps.

D’après le Foreign Service Instituteil faut en moyenne 600 heures de travail pour un grand débutant pour atteindre le niveau B2. Mais des vrais cours, je ne compte pas le temps à regarder une série en VO !

Si vous y consacrez 1 heure par jour, il vous faudra presque 2 ans si vous êtes un grand débutant.

Si vous augmentez ce temps à 10 heures par semaine, à répartir quotidiennement, et que vous avez quelques bases, ça descend à 1 an, voire moins !

Et quelques 1200 heures pour atteindre le niveau C2, Le Graal !!!

Il y a tellement de paramètres à prendre en compte dans ce calcul qu’il n’est pas possible de vous donner une durée exacte : votre niveau de base, votre temps de travail hebdomadaire, votre implication et votre sérieux dans vos exercices, …

niveau d'anglais et temps

Tenir sur la durée

Vous l’avez compris, ça va être long. Même si vous vous y mettez 3 heures par jour, il vous faudra plusieurs mois de travail et d’assiduité.

Au début, vous êtes motivé, vous travaillez régulièrement, sérieusement. Vous êtes à fond, vous en parlez autour de vous,

Et puis les semaines passent, vous avez l’impression de stagner, voire de régresser et vous vous découragez. C’est une phase normale, dans tous les apprentissages. Ne culpabilisez pas, tout le monde passe par là.

Et c’est là que vous allez devoir puiser dans vos propres ressources, repenser à votre objectif final pour retrouver suffisamment de motivation pour vous relancer et avancer à nouveau.

Le cumul d’expériences

Un des points forts de votre apprentissage, c’est de ne pas se limiter à une seule ressource !

Vous allez trouver une méthode qui vous convient, c’est sûr ! Mais continuez tout de même à suivre ces conseils :

  • Regardez des séries en VO,
  • Écoutez des podcasts,
  • Repassez-vous vos CD favoris en anglais,
  • Écoutez des audiobooks en voiture,
  • Échangez en anglais avec des anglophones dès que vous en avez l’occasion

L’immersion totale

Si vous avez la chance de pouvoir faire un séjour de plusieurs semaines dans un pays anglophone, vous allez progresser beaucoup plus vite, c’est sûr.

Et ceci pour 3 raisons :

  • Vous allez entendre de l’anglais toute la journée, donc vous êtes dans ce qu’on appelle un « bain de langage », et c’est comme ça qu’on apprend le plus vite.
  • Votre objectif et votre motivation sont là, immédiats et clairs
  • Les bénéfices de vos efforts sont immédiats, les gens vous le font remarquer, et ça vous motive encore plus !

On trouve facilement des voyages en immersion pour les enfants et les ados, et je vous le conseille aussi vivement pour vos enfants.

Mais il y a aussi des propositions pour adultes, avec des logements en appartements partagés, en hôtel ou même en famille d’accueil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *