Nissan prépare sa nouvelle Leaf, avec pilotage automatique

Une toute nouvelle génération de Nissan Leaf est effectivement en préparation, et le constructeur propose déjà une première mise en bouche.

Nissan a effectivement annoncé que la future Nissan Leaf serait équipée de « la technologie de conduite autonome Nissan ProPILOT », fort similaire à l’Autopilot existant de Tesla, avec laquelle le véhicule se maintiendra « parfaitement » dans sa file sur voie rapide ou dans un bouchon.

Concrètement, la voiture saura se maintenir entre deux lignes, et accélérer ou freiner pour se maintenir à bonne vitesse ou à bonne distance du véhicule précédent, si bien que le conducteur n’aura plus qu’à surveiller la route.

Un pilote automatique évolutif ?

Nissan promet un dispositif « aidant » (la notion d’assistance est ici importante, il ne s’agit pas d’un outil remplaçant totalement l’action de l’homme, les constructeurs ne prenant pour l’instant pas ce risque) au maintien de la voie, à la vitesse ou encore au guidage. Le ProPilot (Pilotage automatique) sera activé par un simple bouton.

Nissan écrit que la technologie ProPILOT se développera au cours des prochaines années, « jusqu’à offrir la possibilité de circuler en milieu urbain, en gérant les intersections ». Mais le communiqué ne dit pas si la nouvelle Leaf sera mise à jour, comme le sera la Tesla Model 3, qui sera équipée de la nouvelle génération d’Autopilot évolutif, qui lui apportera à terme des capacités 100 % autonomes.

La nouvelle Nissan Leaf porte la capacité de sa batterie de 30 à 60 kWh, son autonomie de plus de 100 miles à plus de 200 miles (plus de 320 km), pour un prix de départ inférieur à 35 000 euros. La présentation du modèle de série est attendue au mois de septembre, les premières livraisons dès la fin de l’année 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *